Tiret du 6 | Brut d’absolu
16931
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16931,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,columns-3,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Brut d’absolu – Islande

Intentions de l'auteur

Partir, seul. Aventure. Une bâche et quelques rations. Cet appel, ce besoin irrésistible. Marcher, loin. Vivre au rythme des allées et venues du soleil. Se confronter aux éléments. Traverser des forêts, gravir des montagnes, nager dans l’océan. Dormir avec des phoques, des vautours, des chamois. Sous la pluie, sous la neige.
Et puis le désert islandais. Ce sable noir, ce ciel gris, cette pluie… ce silence… mes rêves, mes hallucinations.
Vivre des journées d’une semaine et se laisser guider par le hasard… Luxe ultime !
Embrassez vos peurs, dites bonjour à votre insouciance, prenez un sac… Marchez… et c’est parti !

Stanislas Jung

Stanislas Jung passe son enfance au milieu des forêts et étangs lorrains. Là, il s’y découvre une passion tenace pour la nature et la photographie animalière. Etudiant, il part à Versailles et Paris et entame des études d’architecture à l’ENSAV et de paysagisme à l’ENSP-V.
Très vite sous le charme de ces villes, un monde nouveau s’ouvre à lui : un monde d’art, de spectacle, de luxe et d’élégance. Désormais familier des salles des ventes parisiennes, il lance son « cabinet d’art ». Un cabinet d’amateur proposant à la vente une sélection pointue d’œuvres d’art liées au monde de la mode. Il travaille lors des prestigieuses soirées de Château de Versailles Spectacles ainsi que pour le Théâtre Montansier à Versailles.
Cependant, jamais il n’oublie cette nature brute et sauvage qui l’a vu grandir, et dans laquelle il aime s’immerger seul, en autarcie, des semaines entières.